Dans la commune de La Meskiana

Un moment de détente

Notre camp se trouve au centre d'une cuvette

Commune mixte de La Meskiana 12000 habitants, altitude 841m,

où se trouvait notre base arrière.

Devant ma chambre après le sport

Avec ma section avant un départ en opération de reconnaissance.

Préparation d'un départ pour une nouvelle journée.

En attente avant de nouvelles opérations.

L'Oued Meskiana

Bâtiment en dur pour les S/Officiers

Les djebels semblent loin sur cette photo, mais en réalité, ils sont bien plus près...

Vue d'une partie de notre Poste avec les diebels à l'horizon.

La vieille Gare de la Meskiana

Toute la section avant un départ en reconnaissance

 

Le Bordj tenu par notre section. Nous fûmes attaqués deux fois les 14 et 15 juillet

(Aucun blessé)

L'hiver est rude dans cette gégion.

Au loin, les diebels sous la neige.

On distingue la ligne des djebels derrière lesquels on trouvait les chotts sahariens...

Nous avions quelques bâtiments en dur avec les marabouts.

Protection de la récolte des moissons par les paysans.

L'Oued La Meskiana

"Le pourtoure de notre camp"

Ce n'est pas la ligne Maginot, mais c'est renforcé.

Nous sommes sur le passage d'armes en provenance de la Tunisi, pas très loin de la ligne "Morice".

Notre Poste avancé "Brodj était isolé de 10 à 15 Km de la Compagnie, mais les AMI 8 pouvaient intervenir assez rapidement.

Vue d'une Rue de la Meskiana

Vue générale de la Meskiana

Un qartier de la Meskiana

Café Hôtel de la Meskiana

Mis en ligne le 18/ 06 2016

Retour page d'Accueil

 

<a href="http://www.compteurdevisite.com" target="_Blank" title="compteur pour site">compteur pour site</a><br/>
<script type="text/javascript" src="http://counter10.fcs.ovh/private/countertab.js?c=93b24a70371da60db25e5a8b4d34a450"></script>
<noscript><a href="http://www.compteurdevisite.com" title="compteur pour site"><img src="http://counter10.fcs.ovh/private/compteurdevisite.php?c=93b24a70371da60db25e5a8b4d34a450" border="0" title="compteur pour site" alt="compteur pour site"></a>
</noscript>
<script>
(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

ga('create', 'UA-78247514-1', 'auto');
ga('send', 'pageview');

</script>

A nouveau le Poste de Média érigé par les Légionnaires

Habitations dans le Rès des Musulmans

Visite de meschtas avec des copains

Construction de l'enceinte du Poste de Baïou. Je suis le deuxième en partant de la gauche.

L'Âne qui se trouvait à la base arrière de Batna

Jour d'opération

Corvée de bois à Médina

de gauche à droite Dondin à l'armonica Hag. Derrière lui Delautrie tué au Tizourès, Bécker, Kamouraska Armand. En bas assis de gauche à droite Atiba moi-même avec le passe-partout et brianceau

Moi à gauche entrain de préparer le souper du soir

Moi-même dans le Poulailler à Baîou

Moi à la construction de l'enceinte du Poste de Baïou

Belote entre copains et plumage de poulets

Débarqués depuis peu à Bône, nous sommes en opération dans les mines de fer d'Ouenza, village de Morsott.

Nous effectuons un bouclage de jour comme de nuit. De garde je tire sur un gars qui semble avancer en rampant écartant les herbes... l'alerte est donnée, il fuit...Un Shaman arrive avec son projecteur... Peu après j'apprends qu'un "Fell" avait été blessé au ventre par une balle de 9m/m, peut-être la mienne ?

Sur le matin, une section de paras traverse nos lignes en parlant haut : personne ne réagit... Nous apprenons un peu plus tard, que les "Fells" venaient de traverser nos lignes en uniforme français. Puis les hélicos de Bigeard arrivent sur les sommets, mais l'opération était terminée pour nous.

Ce récit ainsi que ces quelques photos rassemblent un peu mes souvenirs de rappelé dans les Némenchas il y à 60 ans.

 

Le Camp de Médina au fond le Chélia

Visite dans les mechtas

En route pour une opération

Découverte d'une cache. Debout le Capitaine Faye

Au Camp de Médina

Au Camp de Médina

Poste de Baïou, entrain de jouer aux cartes et de boire un bon coup

Détente au poste de Baïou

Au foyer du Poste de Baïou. De gauche à droite : le premier, je ne sais plus, moi, Jean Marais, Salaum qui a été blessé.

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_--_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-_-

Jacques Prunt

 

 

 

Appelé sous les drapeaux le 8 mai 1956, destination Marseille, puis embarquement sur le Sidi Okba pour arriver en tenue civile au port de Philippeville. Il effectua quatre mois de classe à Télerma .Il fut ensuite affecté au 94ème RI, et dirigé sur sa base arrière de Batna. Il se rend dans son premier Poste dans les Aurès au pied du chelia à"Médina" en octobre 1956, où il y restera jusqu'au printemps 1957. Après une permission en avril, il rejoindra la 5ème compagnie du 2/ 94ème RI à son poste de commandement de Baïou où il est affecté à la 3ème section. Pour y effectuer le reste de son service. Durant son séjour dans les différents Postes il participa aux opérations dans les djebels, et fut libéré des obligations militaires en juillet 1958.

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-_-

Mis en ligne le 09/09/ 2017

3ème Régiment d'Infanterie Coloniale BTS N°2

Dekoninck Pierre

Son parcours

Incorporation : Engagé volontaire par devancement d'appel le 07/04/1953 pour effectuer mon service à Madagascar.

Appelé au Camp Léger de Maison Lafitte, Embarqué le 05/ 06/1953 à Marseille pour Diégo-Suarez affecté le 24/06/1953 au 3ème Régiment d'Infanterie Coloniale BTS N°2, Camp de Saravamy.

Caporal-Chef le 17/12/1953 - Sergent le 26/01/1954. Rendu à la vie Civile le19/06/1954

 

 

Rappelé en Algérie du 15/05/1956 au 20/11/1956.

67ème Bataillon d'infanterie B.I.C.

 

 

 

Affecté au 67ème BIC 5ème compagnie stationnée à "La Meskiana" Aurès Nemencha.

La Meskiana se situe au Nord-Est de l'Algérie dans la wilaya d'Oum El-Bouaghi au centre d'une vallée marégageuse sur l'Oued Meskiana.