Baïou

Le jour de la visite de notre Poste, par le Général Vanuxem

Baïou

Sur un GMC, un moment de détente au poste de Baïou

Batna

Jean Briffard, employé pour la réalisation d'une construction en dur, juste avant notre libération..


Batna

La remise du paquetage, à Batna

Batna

Le grand retour, à Batna avant notre départ

Constantine

A quai à Constantine, notre acheminement vers Philippeville

Philippeville

Sur le Diébel-Dira, après avoir quitté le port de Philippeville le 28 Août 1957, les côtes Algériennes s'éloignent peu à peu. C'est un moment émouvant pour nous tous qui avons la chance de rentrer.

Notre groupe de libérables de la 5e Cie du 94e RI,  à Batna avant le départ pour Philippeville.

  A la Base arrière de Batna, la veille de notre départ

Si toutefois, mon site venait à être visité par un ancien du2- 94e RI, ayant effectué son service à la même période que la mienne : Fin 1955,1956,1957 affecté également dans les mêmes postes : Oued-Taga, El-Hadjedj, Média, Baïou et qui serait susceptible de me transmettre quelques photos accompagnées de commentaires sur nos activités, serait le bienvenu.J’aimerais avoir également, quelques photos d’embarquement ou de débarquement de militaires des ports deBône et de Philippeville, cela me permettrait d’étoffer mon site
Merci à vous...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-

-_-

 

Comme suite à ma demande, Jean Perrier m'a fait parvenir quelques photos de la ferme de Oued-Taga.

2 ans après notre passage dans ce poste, Jean Perrier y était affecté en avril 1958, au sein de la 6ème compagnie du 2-94eRI.

 

 

L'Entrée de la ferme "cour centrale"

Vue d'ensemble de la ferme côté écuries

A cette époque le fermier avait abandonné ses terres et, les fellas les avaient reprises sous le contrôle de la S.A.S.

Bâtiments militaires près de Bou Ahmar

 

 

 

 

-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-_-

-_-

 

 

Grace au Web, et par le Web, j'ai fait la connaissance d'un Ancien du 94ème RI

Jean Tardieu

Son parcours militaire :

Du 20/12/1955 au 20 janvier 1956, classes au 5ème RI en Allemagne à Niederlahnstein. Crapahut au Maroc comme 2ème classe, de mai à juin 1956.Puis, les EOR à Cherchell de juillet à décembre. Stage à Arzew (près d'Oran)  nommé aspirant en janvier 1957,  puis sous-lieutenant en juin 1957 (1ère section) à Aïn-Tinn à partir de février 1956.

Sans le savoir, nous avons participé  non loin l'un de l'autre à certaines opérations de l'année 1957 que nous avons évoquées.

Ses compagnons d'infortune avec lesquels, il a coupé les ponts dès son retour à la vie civile pour oublier l'armée et s'opposer dans le militantisme à cette guerre d'Algérie absurde et inutile,qui continuait à massacrer et à tuer des innocents.

 

Aïn-Tinn vu du Nord-Ouest

Margerard et son Mas 49

 

Vanesse et le SCR 300

 

 

 

 

 

Aïn-Tinn vu du Sud

 

Aïn-Tinn vu du Sud-Ouest avec Margerard

 

Vanesse, retour de patrouille

 

 

 

 

 

 

 

 

 

-_-_-_-_-_-_--_-_-_-

-_-_-_-_-_-_-_-

-_-_-_-

 

 

Photo de Michel Gourdier

 

Le Poste de Chir-école dans la vallée de L'Oued-Abdi

10ème BCP 1959-1960

-_-_-_-

 

 

 

Photos de Bernard Gilles

Appelé au Maroc en octobre 1955. RTM, puis RTA jusqu'en mars 1956. De la clase 55/2B, il rentre à Verdun, et se trouve affecté au 2/94ème RI dans les Aurès au Poste de Oued-Taga jusqu'en avril 1957, puis au poste de Baïou à la compagnie de Commandemant jusqu'à sa libération en octobre 1957.

Bernard Gilles au centre de la photo,

avant le départ pour l'Algérie 22ème RTA à Verdun

 

Sur cete photo, Bernard Gilles se trouve à l'extrème droite

Une photo dès l'arrivée au Poste de Oued-Taga

Sachant taper à la machine,Bernard Gilles fut affecté à la CCAS dans ces batiments étables donnant sur la cour centrale de la ferme de Oued-Taga

Tour de garde devant l'entrée de la ferme dans l'hiver glacial de l'Aurès

La compagnie de commandement se regroupe au poste de Baïou

Vue d'ensemble du Poste

 

Photo près de l'entrée du poste face aux marabouts de la 5ème Cie.

 

Perchées sur les murets et les toitures, les cigognes tenaient compagnie aux gas de garde au mirador

 

 

 

Retour haut de page

<a href="http://www.compteurdevisite.com" target="_Blank" title="compteur pour site">compteur pour site</a><br/>
<script type="text/javascript" src="http://counter10.fcs.ovh/private/countertab.js?c=93b24a70371da60db25e5a8b4d34a450"></script>
<noscript><a href="http://www.compteurdevisite.com" title="compteur pour site"><img src="http://counter10.fcs.ovh/private/compteurdevisite.php?c=93b24a70371da60db25e5a8b4d34a450" border="0" title="compteur pour site" alt="compteur pour site"></a>
</noscript>
<script>
(function(i,s,o,g,r,a,m){i['GoogleAnalyticsObject']=r;i[r]=i[r]||function(){
(i[r].q=i[r].q||[]).push(arguments)},i[r].l=1*new Date();a=s.createElement(o),
m=s.getElementsByTagName(o)[0];a.async=1;a.src=g;m.parentNode.insertBefore(a,m)
})(window,document,'script','https://www.google-analytics.com/analytics.js','ga');

ga('create', 'UA-78247514-1', 'auto');
ga('send', 'pageview');

</script>

 

 

 

 

Soirée de détente dans le foyer de Baïou animée par quelques musiciens qui avaient emporté leur instrument

 

Femmes chaouïas

 

 

 

L e jour le plus attendu arriva enfin !!!

En octobre 1957 ce fut le grand retour sur

 

Le Commandant Quéré

 

 

Page 3